Terre Rouge 2e opus

La nuit fut bien remplie.

Alors que toutes les polices de Marseille recherchent nos trois compères ceux-ci se sont activés.
Pendant que Margaret vêtu sa tenue de combattant nocturne pour arpenter les quais et prévenir une intrusion sur le Theresa, Milkrog et Gabriel ont décidé de s’introduire dans les bureaux de Vesperini investissements. Ils comptent y trouver des preuves de la manipulation dont a été victime le nain.
Après avoir déjoué les serrures de l’entrée les compagnons ont fouillé les tiroirs. Milkrog, expert dans les dossiers financiers, découvrit ce qu’il cherchait. Les commandes effectuées à Milkrog au nom de la compagnie des mines qui devait utiliser la foreuse mais aussi la preuve que cette compagnie n’existe pas en dehors de quelques documents officiels. Pendant ce temps Gabriel trouva dans un tiroir secret la correspondance entre Emilio Vesperini et une certaine Joséphine Baccarri. Des échanges prouvant que cette société n’est qu’une mascarade destinée à préparer un complot. Mais lequel? Trop occupés à échanger leurs informations, nos amis n’ont pas entendu le commissaire Lupin entrer dans les bureaux.

Margaret n’est pas restée inactive. Bien que la surveillance accrue des quais par la police ne laisse guère de place pour qu’un saboteur puisse monter à bord du navire, la belle justicière détecta une activité anormale dans les rues adjacentes du port. Ouvriers, marins et autres prolétaires parcourent les rues par petits groupes pour se cacher dans des caves ou appartements autour du quartier du panier. “Quelque chose se prépare”.
En s’approchant de l’une de ses cachettes elle pût distinguer des paroles de propagande, de révolte et d’attaque dès que le signal sera lancé.

Dans les bureaux de Vesperini investissements c’est le moment des explications. Lupin et ses hommes arrêtent Beaumont et Milkrog qui se laissent faire. Non sans que le nain clame son innocence et donne au commissaire les preuves qu’ils ont trouvé. Mais c’est sans compter sur la ruse du jeune voleur qui s’échappa en sortant du bâtiment et bondit sur une charrette. Cette charrette justement était remplie d’anarchistes se rendant dans leur repaire qui s’enfuirent rapidement. S’étant présenté comme un anarchiste ils l’emmenèrent dans le café Le Mistral, leur base de repli en attendant l’assaut.
Milkrog lui fut amené jusqu’à la préfecture sous bonnes gardes.

Margaret chercha à en savoir plus. Elle profita qu’un mutin sorte dehors soulager sa vessie pour fondre sur lui et l’étouffer en silence. Elle prit l’homme sur ses épaules et le jeta au fond d’une réserve à charbon afin de l’interroger. Peu encline à faire des manières elle torture odieusement le pauvre hère. Il raconte ce qu’il sait. Un russe prénommé Igor a mené les opérations. Dès que le Theresa explosera ils se jetteront sur les forces de l’ordre pour les jeter à l’eau tandis que Blanqui et ses hommes prendront le contrôle de la préfecture et de la mairie.
Les yeux noirs, la chasseuse demanda le nom de sa victime ainsi que s’il avait de la famille. L’homme prénommé Adrianno explique qu’il était le père d’un jeune Antonio. Poussée par son côté obscur, Margaret lui tranche la gorge avant de s’enfoncer dans le nuit.

Milkrog, aux arrêts à la préfecture, s’explique avec Lupin. Il doit notamment justifier de son comportement. Le nain explique qu’on a dû le charmer avec un sort pour le faire oublier son implication dans cette affaire. Lupin est dubitatif, les nains étant connus comme quasi hermétiques à la magie. Néanmoins son allure respectable et son apparente bonne foi, finissent de convaincre le commissaire de lui donner le bénéfice du doute.

Gabriel, toujours en attente avec les anarchistes, met en marche son communicateur (un système de talkie-walkie walkie mis au point par Milkrog) pour faire en sorte que ses compagnons viennent à son aide. Margaret, à quelques rues de là, entend tout et s’approche du café afin de lancer un assaut. Mais le grand nombre des mutins et la tournure des événements lui font comprendre que le voleur à la situation bien en main et part se réfugier dans le repaire secret de l’oiseau de nuit. Ce dernier, toujours prompt à mettre de l’huile sur le feu, convainc les anarchistes que l’armée est au courant de leur manœuvre et s’apprête à prendre la ville avec un régiment. Panique chez les mutins.
Beaumont propagateur de fausses rumeurs depuis 1870.

Lassé d’attendre il préfère s’enfuir et rejoindre Margaret dans sa cachette, en face la préfecture.
Au petit matin Milkrog reçoit une visite. Le capitaine Foch, chargé par l’armée de la sécurité de l’évènement, fait part de son soutien. Il a discuté avec Lupin et cela ne fait aucun doute : le nain est victime d’une machination. Milkrog doit l’aider à retrouver Blanqui. Avec un récepteur à ondes sismographiques le génial inventeur pense pouvoir repérer les mouvements de la foreuse sous terre. Sans hésiter Foch le fait libérer pour qu’il retourne dans son atelier et construise l’engin en question. Par chance Milkrog avait un appareil très proche qu’il devait jeter et qu’il a simplement ajusté pour régler la fréquence sur les ondes sismiques de sa création.

La matinée est bien avancée et nos compagnons s’apprêtent à mettre fin à l’odieux complot qui doit faire tomber Marseille dans l’anarchie.

Terre Rouge 2e opus

Destinées Vaporeuses (Hack Chateau Falkenstein / FATE) Drdandy